Coupes de fraises perlées

Publié le par Vanda

Un p'tit tour au jardin et je reviens avec quelques fraises. J'aurais bien pu les déguster nature mais vous commencez à me connaître 😉.Pourquoi ne pas réaliser de belles coupes pour finir agréablement le repas avec plus de gourmandise 😋

Programme  monWW  
 Pour 4 personnes  à 3 SP la part 
 

Coupes de fraises perlées
dessert-perles-japon-fraise

Cuisson  à l'Omnicuiseur 
C'est simple avec L'Omnicuiseur ; même pas besoin de rester aux fourneaux pour touiller👌
Mixer les fraises avec 300 ml d'eau.
Verser dans la
cocotte de base.
Ajouter les perles du Japon, le
Xylitol et un peu de colorant rouge  
A l'aide d'un fouet, mélanger le tout.
Ajouter une branche de menthe fraîche.
Fermer la cocotte et mettre en c
uisson  .
Cuisson 20 minutes
pas d'Inversion 
HAUT ........ MAXI 
BAS  .......... MAXI 

Attendre 15 min avant d'ouvrir la cocotte

 

Cuisson  à la casserole 
Dans une casserole, faire chauffer les fraises mixées avec l'eau, le Xylitol et le colorant rouge.
Verser  les perles du Japon en pluie tout en mélangeant.
Baisser le feu et laisser cuire 15 minutes à feu doux en remuant régulièrement avec une spatule en bois.

Montage des coupes
Répartir dans 4 coupes et laisser refroidir.
Mélanger le Skyr avec le sucre vanillé.
A l'aide d'une poche à douilles, faire des petits tas de Skyr sur votre préparation froide.
Râper un peu de zeste de citron vert.
Disposer quelques petites feuilles de menthe et quelques fraises coupées en 2.
Placer au frais jusqu'au moment de déguster.

Bonne dégustation !!!!

Coupes de fraises perléesCoupes de fraises perlées
gourmandise-light-fraise-perle-japon
recette-ww-dessert-fruit-rouge-perle-japon

 

Article réalisé en collaboration avec l'Omnicuiseur Vitalité

Print Friendly and PDF

Rappel Art. L122-4. du Code de la Propriété Intellectuelle

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite.

Photographies et textes non libres de droit - Chez Vanda ©
 

Commenter cet article